News / Brèves
Back to previous selection / Retour à la sélection précédente

Lettre ouverte aux chefs d’états présents à l’assemblée générale des Nations Unies

Printable version / Version imprimable

Vous devez agir pour protéger la Paix mondiale

Par Helga Zepp-LaRouche, fondatrice de l’Institut Schiller

Qui peut nier que le maintien et la protection de la paix mondiale soit la tâche la plus important des gouvernements ? Deux guerres mondiales au XXe siècle et le largage de deux bombes nucléaires sur Hiroshima et Nagasaki ont semé la mort et la souffrance dans les pays affectés, ce que plusieurs dirigeants et politiciens ne comprennent pas aujourd’hui.

Pourtant l’existence même de l’humanité n’a jamais été plus menacée qu’aujourd’hui. La guerre stratégique en Ukraine entre l’Occident et la Russie, à moins d’une percée exceptionnelle, est dans une impasse militaire, qui ne laisse que deux options : soit la fin immédiate de la guerre grâce à des négociations diplomatiques, soit une escalade allant jusqu’à la menace d’utiliser les armes nucléaires !

Si de nouvelles armes létales encore plus puissante, tels que les missiles de croisière Taurus et les bombardiers furtifs F-35 à capacité nucléaire, sont déployées, comme cela est actuellement prévu, cela risque de conduire à une européanisation de la guerre, et même à s’étendre au-delà. Si l’on en vient à une guerre nucléaire mondiale, l’humanité s’éteindra au cours des dix années d’hiver nucléaire qui suivront, et la même chose est vraie de pratiquement toute vie sur la planète.

Existe-t-il un meilleur endroit que l’Assemblée générale des Nations unies pour soulever cette question ? Les chefs d’État participant à la présente session de cette institution unique représentent toutes les nations de la planète et doivent s’attaquer maintenant à ce danger existentiel. Puisque la présente façon dont le monde est organisée nous a conduit au danger de l’extinction de la civilisation, il est impératif de changer notre façon de faire !

Le monde a besoin d’une nouvelle architecture internationale de sécurité et de développement, qui prenne en compte les besoins de chaque pays de la planète en matière de sécurité et de développement. Cette nouvelle architecture doit créer des conditions qui protègent et favorisent la vie de toutes les personnes, et qui préservent le potentiel de chaque personne en tant qu’individu créatif. Cela signifie des personnes qui vivent aujourd’hui, mais aussi des générations futures !

Le monde vit actuellement un changement d’époque. La période d’environ 600 ans de colonialisme est en train de disparaître et d’être remplacée par un nouveau système économique mondial qui permettra à tous de vivre dans la dignité. La réalisation de l’initiative Belt and Road (BRI), le plus grand programme d’infrastructures et de développement de l’histoire de l’humanité, a créé les conditions permettant à de plus en plus de pays de surmonter la pauvreté et le sous-développement. La récente expansion des BRICS, à Johannesburg, en Afrique du Sud, auxquels une quarantaine de pays supplémentaires cherchent présentement à adhérer, et les conférences qui ont suivi à Saint-Pétersbourg, Jakarta, New Delhi et Vladivostok ont démontré la rapidité extraordinaire avec laquelle un nouveau système est en train d’émerger. En outre, les efforts visant à créer de nouveaux mécanismes de crédit pour le développement, tels que ceux de la nouvelle banque de développement des BRICS (NDB), qui est en train de devenir la "grande banque du Sud", étaient impatiemment attendues et sont nécessaires.

Mais pour l’instant, le danger que le monde se divise en deux blocs existe toujours, et une telle séparation maintiendrait le danger du même type de division géopolitique qui a été la cause des guerres mondiales au 20ème siècle. C’est pourquoi nous lançons un appel urgent aux pays occidentaux pour qu’ils soutiennent l’aspiration de la majorité mondiale à établir un nouvel ordre économique mondial juste pour tous !

Ce moment de l’histoire où on peut créer un monde meilleur représente un plus grand défi et une plus grande opportunité que la fin de la guerre froide. Ne laissons pas passer cette chance unique !

Open Letter to Heads of State at the United Nations General Assembly

You Must Act to Preserve World Peace !

by Helga Zepp-LaRouche, founder of the Schiller Institute

Who can deny that the protection of World Peace is the most important obligation of governments ? Two World Wars in the 20th century, and the dropping of two nuclear bombs on Hiroshima and Nagasaki, brought death and suffering to those affected countries, clearly unimaginable by many leaders and politicians today.

But never has the entire existence of mankind been in greater danger than today. The strategic war between the entire West and Russia over Ukraine has come close to a military stalemate, and that leaves only two options : either an escalation which threatens the use of nuclear weapons, or the immediate end of the war through diplomatic negotiations !

If new levels of lethal weapons, such as Taurus cruise missiles and nuclear capable F-35 stealth bombers are deployed, as now planned, it threatens to lead to a Europeanization of the war, and beyond. If it comes to a global nuclear war, mankind will end in the ensuing 10-years of nuclear winter, as will virtually all life on the planet end with it.

Where other than the UN General Assembly should this be raised ? The heads of state participating in this session of this unique institution represent all nations in the world, and must address this existential danger. When the present organization of the world has led to the danger of the extinction of civilization, then that organization must be changed ! The world needs a new international security and development architecture, which takes into account the security and development needs of every single country on earth. Such a new architecture must create conditions that protect and nourish the lives of all people, and protect the potential of every person as a creative individual. This means not only people living today, but also the lives of future generations !

The world is presently experiencing an epochal change. The period of approximately 600 years of colonialism is coming to an end and is being replaced with a new world economic system that will allow life with dignity for all. The realization of the Belt and Road Initiative (BRI), the largest infrastructure and development program in the history of mankind, has created the conditions in which more and more countries can overcome poverty and underdevelopment. The recent expansion of the BRICS, in Johannesburg, South Africa, to which now around 40 additional countries are in the process of applying for membership, and subsequent conferences in St. Petersburg, Jakarta, New Delhi and Vladivostok have demonstrated the breathtaking speed, with which a new system is emerging. In addition, the efforts to create new credit mechanisms for development, such as the BRICS New Development Bank (NDB) now becoming the “great bank of the Global South,” are welcomed and necessary.

But as of now the danger of the world separating into two blocs has not yet been overcome, and such a separation would continue the danger of the same kind of geopolitical division that was the cause of the world wars in the 20th Century. Therefore, there is this urgent appeal to the countries of the Global North, that they must support the aspiration of the Global Majority to establish a just new world economic order for all !

This moment in history represents a greater challenge and chance than the end of the Cold War, to create a better world. Let us not miss that unique chance !

In/au Canada (514) 461-7209 or/ou ecrivez@institutschiller.ca, contact@institutschiller.ca